Diaporama

Le Class A de Raphaël

La construction du Race à la loupe

Pendant son année de terminale S, Raphaël Censier a construit un Class A baptisé Race dans le garage de ses parents. Le portrait et l’aventure de Raphaël sont à lire dans le numéro d’avril de Voiles et Voiliers. Voici en complément le récit en images de la construction.
  • Publié le : 13/03/2013 - 00:13
Lancer le diaporama en plein écran
stratification

Stratification

Chaque coque est réalisée en deux demi-coquilles stratifiées en carbone monolithique au contact dans un moule femelle. Raphaël pose ici des laies de sergé en bandes transversales qui se recouvrent les unes-les autres de quelques millimètres. On aperçoit une poutre d’UD qui, elle, court d’un seul tenant sur toute la longueur. © D D.R.

poids

Poids

Plutôt que de faire le plus léger possible, quitte à gueuser le cata pour atteindre le poids de jauge (75 kg) comme il pensait au départ, Raphaël a cherché à faire le bateau le plus rigide possible. Toujours est-il qu’une demi-coque ne pèse que 6,2 kilos ! Tout est calibré et au final, Race affiche 75 kg tout mouillé ! © D D.R.

À blanc

À blanc

L’assemblage des demi-coques à étrave inversée est d’abord simulé à blanc. La forme du moule initial conditionne l’étrave en forme de W. À ce stade, les coques en monolithique de 2 mm d’épaisseur sont vides. La structure comprend à la fois des cloisons verticales au droit des bras et un treillis formant une poutre horizontale. © D D.R.

recherche

Recherche

Raphaël cogite tout le temps. Ayant compris l’intérêt de dégager au maximum les poutres au dessus de l’eau, il a cherché plusieurs formes auto-portées (sans martingale), dont celle-ci en V inversé, finalement abandonnée au profit de bras horizontaux crossés. © D D.R.

simulation

Simulation

C’est avec des tubes PVC que Raphaël a simulé la jonction des profils carbone, stratifiés entre eux par des UD renvoyés en étoile vers les coques. Faire correspondre les chants des tubes coupés à 45° entre eux s’est révélé un joli problème de géométrie appliquée ! © D D.R.

bras

Bras

Ce sont des tubes en enroulement filamentaire négociés avec un exposant lors du salon des composites à Paris. Pour supporter l’absence de martingale, ils ont été renforcés de tissus unidirectionnels par l’intérieur. Celui de l’avant a aussi une cloisonette à l’endroit du pied de mât pour supporter la compression. © D D.R.

structure

Structure

Toute la structure intérieure est réalisée à part, en sandwich mousse PVC/Carbone. L’ensemble des pièces est pesé. Le tissu blanc qui dépasse de la périphérie de chacune est le tissu de délaminage (ou d’arrachage) qui permet de reconstituer une surface granitée et éviter le ponçage ultérieur. © D D.R.

puzzle

Puzzle

Les deux demi coques du haut, avec leur structure collée et stratifiée, sont déjà reliées par les bras qui sont encastrés entre chaque double cloison. Les demi coques basses sont prêtes à les coiffer. La cloison angulée au premier plan est celle de l’étai. © D D.R.

puzzle 2

Puzzle 2

Sur cette image, on aperçoit aussi le puits de dérive courbe et l’ensemble de la structure. On comprend qu’un chantier pro, qui a un souci de rentabilité, ne peut procéder de la sorte et préfère une construction avec des coques en sandwich autoportées (comprenant le minimum de structure). © D D.R.

assemblage

Assemblage

Enfin, les demi-coques sont rejointes. Un grand tasseau scotché permet de serrer le plan de joint. Les différents bouts noués assurent une pression régulière ! Ne reste plus qu’à boucher l’étrave et à faire quelques reprises de stratifications intérieures par les trappes prédécoupées dont on aperçoit celle de la coque bâbord. © D D.R.

déco

Déco

La jonction horizontale entre les deux demi-coques est masquée par une bande de scotch. C’est Catherine la maman qui s’y colle. Erwan, le frangin, prête aussi main forte à l’occasion. Le bricolage est une affaire de famille, chez les Censier ! © D D.R.

cadène

Cadène

Les cadènes d’étai et de haubans sont en composite. Sur cette photo, on voit les tubes en plastique et les messagers qui seront remplacés ensuite par du fil de spectra. Ces tubes forment une boucle dans la cloison et ressortent sur le pont. Il n’y a donc aucune possibilité d’entrée d’eau par ce point généralement sensibles sur les Class A. © D D.R.

première sortie

Première sortie

Entre la précédente image et celle-ci, il restait encore à monter les safrans achetés chez Wingfox, installer le trampoline, réaliser les câbles d’étai et de haubans en dyneema, monter le rail courbe de GV… Mille petites choses à faire alors que le bac approchait. C’était en 2011. Depuis Race a pris son envol. A suivre sur raphael-censier.jimdo.com © D D.R.

Photo 1/ 13
Vitesse
Lecture
Lancer le diaporama en plein écran